mariage multi culturel au chateau seguin

Mariage multi-cuturel au Château Seguin

 

Le mariage de Gabriela et Clément, c’est une histoire comme il en existe peu. C’est l’histoire d’une rencontre, d’un coup de foudre et d’un voyage. C’est aussi l’histoire d’un regard, d’un sourire et d’un château.

Gabriela Vasquez est créatrice de robes dans sa Bolivie natale. Clément Moutard est élève à l’école Polytechnique de Plaiseau. Leur rencontre a lieu au Pérou, à plusieurs milliers de kilomètres de leur pays respectifs. En plein cœur de la cité perdue du Machu Picchu, là où le mystère règne, l’amour s’est invité sans crier gare dans la vie des jeunes voyageurs.

Des étoiles plein les yeux, il l’a séduit. Elle, elle l’a suivi jusqu’en France. Puis, pour prolonger leur conte de fée, ils se sont dit « oui » dans l’un des plus beaux château de Gironde : le Château Seguin.

Photographe professionnel sur Bordeaux et le Bassin d’Arcachon, j’ai accompagné les amoureux tout au long de leur mariage. A travers mes clichés, c’est toute l’élégance, la joie et la complicité de ces mariés hors du commun que j’ai immortalisé.

Gabriela et Clément : l’amour interculturel

Lui est Français, elle Bolivienne. Ensemble, ils ont décidé d’unir leurs vies, leurs cultures et leurs familles. Pour ce faire, ils ont célébré leur amour lors d’un mariage franco-bolivien dans la somptueuse église Notre-Dame de Bordeaux.

Chacun de leur côté, les mariés se sont préparés au plus beau jour de leur vie. Clément, accompagné de ses amis et collègues de l’École Polytechnique, a revêtu son uniforme d’apparat. Depuis le XVIIIeme  siècle, l’X forme parmi les meilleurs ingénieurs de France. Héritière de l’École royale du génie de Mézières, l’École Polytechnique a connu une histoire aux rebondissements multiples. Civile puis militarisée par Napoléon, elle a su conserver son prestige au travers des siècles. Aujourd’hui encore sa réputation n’a d’égale que l’élégance de son uniforme et le talent de ses élèves. Suivant la tradition polytechnicienne, Clément s’est marié en « Grand Uniforme ». Dans son pantalon noir à la bande rouge et sa veste ornée de deux rangées de sept boutons, Clément a pris le chemin de l’église Notre-Dame de Bordeaux. Son bicorne en whipcord à la main, il a traversé la magnifique allée de l’église baroque.

Professionnelle de la couture, Gabriela a confectionné elle-même sa robe de mariée. D’une élégance extrême, la mariée a rejoint l’autel tout de blanc vêtue. Au bras de son père, elle s’est avancé vers le chœur de l’église.

Sous les œuvres d’art religieuses, les tourtereaux se sont dit « oui » pour la vie. Derrière eux, les sourires boliviens et français se sont unis. Dans ce moment d’une beauté infinie les barrières de la langue sont tombées et à lui seul, l’amour a su rapprocher les cultures de continents éloignés. Dans le décor somptueux de l’église Notre-Dame de Bordeaux, j’ai immortalisé la complicité, le respect et le bonheur des invités.

De mon œil de photographe de mariage, j’ai profité de chaque boiserie, sculpture et dorure pour sublimer les clichés de la cérémonie. Lors de l’échange des vœux et des signatures des témoins, j’ai utilisé le maître-autel de marbre blanc pour apporter un décor de solennité et prestige aux photographies.

A la sortie de l’église, traditions et modernité se sont une fois de plus mariées à la perfection. Sous une pluie de pétales de roses, les tout jeunes mariés ont traversé une haie d’honneur formée par les épées des polytechniciens. C’est en plein cœur de Bordeaux, sous le regard des curieux, que j’ai sorti mon matériel de photographe professionnel pour prendre la première photo de groupe du mariage. La lumière naturelle du Sud-Ouest et l’architecture unique des lieux en font le cadre idéal pour un cliché réussi.

Le Château Seguin : un décor bucolique

Situé à seulement 15 kilomètres de Bordeaux, le Château Seguin est l’un de plus beaux lieux de réception de la région. Au cœur d’un domaine viticole de 175 hectares,  ce château domine la commune de Lignan-de-Bordeaux depuis le XVIIIeme siècle. Cadre idyllique pour un mariage bucolique, le Château Seguin offre aux amoureux une multitude d’espaces où célébrer leur union. Son parc arboré, sa roseraie et ses arbres centenaires forment un véritable cocon naturel parfait pour une session photo de couple. Sa cour de 1130 m2 et son préau de 165 m2 se prêtent particulièrement aux vins d’honneur. C’est d’ailleurs ici que Gabriela et Clément ont décidé d’accueillir leurs convives dans une ambiance franco-bolivienne. Sur une décoration aux couleurs des deux pays, les invités ont pu déguster un cocktail multi-culturel.

Sous le soleil de Bordeaux, les familles et amis des mariés leur ont présenté leurs vœux de bonheur. Pour accompagner ces instants de partage et d’amour un groupe de musique s’est mis en scène. Banjo, clarinette, trombone et contre-basse ont apporté rythme et joie aux débuts des festivités.

Après ce moment riche en émotions, j’ai proposé aux invités et tourtereaux de se prêter à une session de photo de mariage. Profitant de la lumière dorée du soleil couchant, j’ai photographié les couples, familles et enfants présents en ce jour unique. Puis, Gabriela et Clément ont pris la pose pour des photos chics et champêtres. Sur des ballots de paille puis à l’ombre des arbres j’ai saisi leur amour, leurs rires et leur complicité. Face à l’objectif, ce couple surprenant a fait parler son amour. Comme seuls au monde, ils ont laissé leurs sentiments s’exprimer à travers leurs tendres regards et magnifiques sourires. Expert en photographie de mariage j’ai capturé les étincelles qui illuminent leurs yeux lorsqu’ils se regardent l’un l’autre.

Dans une joie permanente la soirée s’est poursuivie dans la Grande Salle de Seguin. Rénovée en 2017 elle offre un espace alliant authenticité et design. Dans ce domaine intemporel où la nature est reine, le charme des pierres apparentes de l’ancien chai apporte douceur et chaleur aux réceptions de mariage. En tant que photographe de mariage, c’est l’élégance simple et raffinée du Château Seguin que j’apprécie particulièrement pour réaliser des reportages photos originaux.

La réception : un moment de fête et de surprises

Gabriela et Clément sont tous deux passionnés d’Histoire. Ils ont donc souhaité célébrer l’anniversaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune. 20 ans jour pour jour après l’alunissage d’Apollo 11, les amoureux ont offert aux invités une entrée des mariés des plus originales. Pendant que leurs proches profitaient des derniers rayons de soleil, ils se sont éclipsé quelques instants. Isolés, les jeunes époux ont troqué robe de mariée et Grand Uniforme pour une tenue plus adaptés à l’occasion. Puis, habillés en cosmonautes ils sont arrivés dans la salle de réception du Château Seguin sur un tandem. A travers cette étonnante surprise ils ont donné le ton de la soirée : la bonne humeur et les rires allaient être au rendez-vous !

Dans un fabuleux mélange de traditions et de modernité, le repas a été servi. Toute la soirée les rythmes musicaux du monde entier ont envoûté la piste de danse. Jeux, discours et surprises ont ponctué le repas aux saveurs girondines. Pour accompagner les mets, les mariés ont sélectionné plusieurs vins bordelais. Célébrer son mariage dans un château qui possède de nombreux cépages permet de faire découvrir à ses convives les délices des vins locaux.

Dans une atmosphère conviviale et chaleureuse, j’ai profité du charme indéniable de la bâtisse pour photographier les moments forts de la soirée. La pierre de Bordeaux, utilisée pour la construction et rénovation des lieux, donne à la Grande Salle Seguin un cachet authentique. L’espace parfaitement éclairé, m’a permis d’immortaliser le mariage sans avoir à utiliser de flash. Le rendu des photos est donc plus doux au regard et retransmet avec fidélité l’ambiance des festivités.

Pour un photographe de mariage, les célébrations comme celle offerte par Gabriela et Clément sont un réel plaisir. Le respect, la complicité et l’amour étant les maîtres-mots de leur mariage, j’ai passé un moment agréable à photographier leur bonheur. Discret, j’ai immortalisé la spontanéité des amoureux, les détails de la robe de mariée, l’émotion des parents et l’amitié des invités. En centre-ville puis dans le havre de paix du Château Seguin j’ai organisé deux shootings photos avec les mariés. Souvenirs urbains et champêtres de cette journée ensoleillée, les clichés sont à l’image du couple d’amoureux. Puis, inspiré par le cadre majestueux du Château Seguin, j’ai profité des beaux volumes de la salle pour raconter en quelques photos la merveilleuse histoire d’amour de Gabriela et Clément.

Comments are closed.