Mariage colore au château de garde à Moulon saint emilion

Mariage chateau de Garde Moulon Saint Emilion

Sarah et Olivier : un mariage haut en couleur

Sarah et Olivier rêvaient d’un mariage à leur image : haut en couleur. Pour ce jour si spécial ils voulaient des rires, de la joie et bien sûr, de l’amour. Grands enfants dans l’âme, les amoureux ont imaginé une union festive et inoubliable. Du mariage civil en blanc à la douceur dorée du coucher de soleil en passant par une cérémonie laïque bleue et des olympiades bariolées, le mariage de Sarah et Olivier s’est déroulé sous un arc-en-ciel de bonheur. Pour célébrer leur amour les deux Basques ont invités leurs dans l’un des plus beaux lieux de réception de la région bordelaise : le Château de Garde à Moulon. De la mairie jusqu’aux vignes je les ai accompagné en tant que photographe de mariage professionnel.

Du blanc pour la tradition

Couleur du mariage par excellence, le blanc ne pouvait manqué aux festivités. Pourtant, à la mairie ce n’est pas Sarah qui est arrivée tout de blanc vêtue mais les invités ! Les jeunes mariés, quant à eux, ont gravi les marches de l’hôtel de ville avec des tenues assorties. Avec une chemise bariolée, des espadrilles rouges, un short blanc pour Monsieur et une jupe de la même couleur pour Madame ils ont réinventé les codes du mariage. A travers ce dress code estival et festif, c’est toute la bonne humeur du pays basque que les tourtereaux ont apporté en Gironde.

Entre traditions et originalité, la salle des mariés de Talence a accueilli Sarah, Olivier et leurs proches pour une union civile unique. Baignée d’une lumière matinale, la magnifique pièce blanche s’est vue illuminer de bonheur lorsque, d’un simple regard, les amoureux ont partagé toute leur complicité. Profitant de cet instant d’une beauté infinie, j’ai capturé la joie et l’émotion des convives. Le mariage prononcé, les tout jeunes époux ont quitté la mairie main dans la main.


Pour une première session de photos, les invités et les mariés ont pris place sur les marches du château Peixotto. Cette propriété datant du XVIII<sup>e</sup> s’érige au cœur d’un somptueux jardin. Son architecture de style néo-classique et le faste qui l’accompagne se prêtent particulièrement aux
photos de mariage. Face à ce décor de rêve, c’est le bonheur d’un amour partagé que j’ai immortalisé en quelques clichés. Sous un soleil d’août, la blancheur des pierres, le sourire des invités et l’harmonie des tenues ont créé un cadre parfait pour des photos de mariage originales.

Du rouge pour le bonheur

Après un mariage civil riche en émotions, le temps est venu pour les invités de replonger en enfance. Pour célébrer leur amour, Sarah et Olivier ont réunis leurs proches au Château de Garde à Moulon. Au cœur de cet écrin de verdure où bâtiments, vignes et jardins cohabitent en toute harmonie, les amoureux ont organisé de véritables olympiades. Dans le domaine datant du XVIIIe un étrange décor a pris place : avec des jeux gonflables de toutes parts, le Château de Garde s’est transformé en fête foraine éphémère. Après avoir reçu leur programme d’activités, les invités découvrent les différentes aires de jeux. Aux quatre coin du parc les grands enfants ont renversé un chamboule-tout, se sont déguisés en sumo et se sont essayés au rodéo sur bourricot gonflable. Bien entendu, qui dit olympiades dit compétition.

Alors, les tenues de mariage tombent. Les maillots de bains font leur apparition. Pour se rafraîchir certains courent et glissent à plat ventre dans des corridors mouillés. D’autres, préfèrent revêtir une combinaison en velcro pour se jeter sur un attrape-mouche géant. Tout la journée les rires des convives résonnent dans le vignoble bordelais.

Pour reprendre des forces, les mariés ont offert un succulent buffet. Installés sur des traditionnelles nappes à carreaux pour un pique-nique, petits et grands vont et viennent entre les différents postes de nourriture. Les plus gourmands n’auront pas résisté longtemps à la tentation de retrouver les saveurs de leur enfance au stand des sucreries ! 


Photographe professionnel, j’ai voulu profiter pleinement de la lumière du jour. J’ai donc proposé aux invités de prendre la pose face aux vignes du domaine de Garde. Là encore, c’est toute la joie, la bonne humeur et la spontanéité des convives que j’ai immortalisé. Comme un voyage au temps de l’insouciance, cette parenthèse enchantée a permis aux différentes générations présentes de vivre des moments inoubliables.

Du bleu pour la fidélité

Après les olympiades, le calme est revenu à Moulon. Le temps des préparatifs, invités et mariés ont troqué déguisement, maillot de bain et combinaison velcro pour des tenues de mariage. Dans des pièces séparées, Sarah et Olivier ont partagé ces instants intimes avec leurs témoins respectifs. Les boiseries et pierres apparentes du Château de Garde ont sublimé les clichés chargés d’émotions. Après une dernière séance photo à l’intérieur du bâtiment, les mariés se sont dirigés vers le parc arboré du château.

Si la tradition veut que la mariée porte sur soi quelque chose de bleu, Sarah et Olivier ont décidé d’apporter une touche d’originalité aux anciennes coutumes. Pour accompagner Sarah, le marié et les demoiselles d’honneur ont également porté le bleu de la fidélité.

Arche origami château de garde Moulon

 

Perfectionnistes, les amoureux ont pensé aux moindres détails. Pour leurs tenues, la robe blanche et chaussures bleues de Madame rappelaient le costume bleu et chaussures blanches de Monsieur. Main dans la main, les jeunes mariés se sont ensuite avancé jusqu’au lieu de cérémonie. Une arche ornée d’origami et des moulins à vent colorés les attendaient au cœur des vignes. La fragilité du papier et la puissance des couleurs ont empli la cérémonie laïque de poésie et de féerie. 

Des discours aux échanges de vœux, l’émotion a fait battre le cœur des invités. Dans ce petit coin de paradis situé non loin de Bordeaux, Sarah et Olivier ont su créer une bulle d’amour. Entre sourires et regards complices, j’ai profité de la magie du moment pour mettre à l’œuvre mon œil de photographe professionnel. Derrière mon objectif, c’est le bonheur de ces grands enfants aujourd’hui unis pour la vie que j’ai capturé. Les vœux échangés, Sarah et Olivier ont défilé sous une haie d’honneur colorée. Des fils tendus d’un côté à l’autre de l’allée centrale ont alors formé un toit d’union et de couleurs au-dessus des mariés. De retour dans le parc, j’ai proposé aux invités de se prêter aux jeux des photos. Face à l’objectif, les rires, la complicité et l’amitié ont encore une fois sublimé les poses fantasques des témoins.

De l’or pour la douceur

Après le traditionnel lancé de bouquet, j’ai proposé aux amoureux de laisser parler leurs sentiments face à mon appareil photo. Accompagnés de leurs amis et familles, ils ont posé face aux vignes verdoyantes de Moulon. Profitant de la chaude lumière estivale, j’ai également invité quelques couples à prendre la pose devant l’arche d’origami. La douceur de l’instant, l’amour et les rires se sont encore une fois laissé saisir par mon objectif professionnel. Puis, pour plus d’intimité c’est dans le jardin à la française que j’ai photographié toute la beauté des jeunes mariés. Dans ce domaine de prestige, le luxe et le raffinement ont servi de décor aux photos de couple. La lumière du soleil couchant a enveloppé ce cadre idyllique d’une chaleur bienveillante pour des photos d’une douceur absolue.

Dans leurs robes bleues, les demoiselles d’honneur ont offert aux jeunes mariés une chanson personnalisée. Le cocktail champêtre a alors pris des airs de concert. Puis, pour poursuivre les festivités, petits et grands ont participé à un flashmob. De nouveau la surprise s’est lue dans les yeux des tourtereaux. 


Sous les couleurs de l’amour, Sarah et Olivier ont partagé avec leurs proches le bonheur de leur vie nouvelle. A seulement quelques kilomètres de Bordeaux, c’est une journée hors du temps que les jeunes mariés ont offert à leurs proches. Les rires et la tendresse de ce mariage haut en couleur resteront à jamais gravé dans le cœur des enfants de 7 à 77 ans.

Comments are closed.